Témoignages

  • Témoignage de Noémie C. de Nantes en mars 2017 : « Bonjour Marine, J’espère que tu vas bien ! Cela fait un moment que je pense à toi et que je sens l’envie de t’adresser un grand Bonjour. J’ai songé que les prémices du printemps étaient de bonne augure pour te souhaiter une merveilleuse entrée dans cette belle énergie. Je pense souvent à toi et à tout ce travail que nous avons pu faire ensemble. Les mots ne suffisent pas; c’est vraiment de tout mon coeur et pleine de gratitude que je te remercie de m’avoir apporté des clefs pour apprendre à m’écouter, à me guérir. Sincèrement et avec tout mon amour, MERCI. »
  • Témoignage de Lucie S. de Dijon par Skype février 2017 :  « Chèrebaby-17327_1920 Marine, je viens te donner des nouvelles et te témoigner ma gratitude. Ma relation avec Tom (son fils de 10 mois) s’est énormément pacifiée. (Il pleurait énormément, hurlait même de longs moments dans la journée et la nuit, usant la patience et les nerfs de Lucie qui me demanda mon aide par skype). Je dirais que les choses sont redevenues normales en fait. Je me sens revivre et je respire à nouveau au sens propre comme au figuré. J’accueille beaucoup plus sereinement mes coups de fatigue, mes émotions et celles de Tom. Et surtout, je ne me sens plus torturée de l’intérieur chaque fois que j’essaie de faire de mon mieux avec Tom. Avant j’étais systématiquement tiraillée entre ce que je veux lui offrir de mieux et le fait que je n’ai pas eu l’attention que j’aurais aimé avoir petite et il est difficile de donner ce que l’on a pas reçu ou en tout cas de le faire sans refaire saigner les plaies du passé. Et bien aujourd’hui, je suis soignée, cicatrisée et en paix avec mon enfance dans ma relation à ma mamanJe sais qu’il y aura d’autres marches à gravir mais en voici déjà une belle de montée !
    Merci Marine. A bientôt, Lucie. » 
  • 2 mars 2017 : le commentaire de Marine : Merci Lucie, c’est beau ! En effet, nos enfants nous renvoient inconsciemment à notre propre enfance et aux difficultés rencontrées et non transmutées. J’observe que 90 % du temps, quand un enfant m’est amené en séance pour trouver des solutions à ses difficultés physiques, psychiques ou d’apprentissage, la mère ou/et le père sont concernés et ont besoin d’évoluer eux-mêmes sur le chemin. C’est une magnifique occasion que de plus en plus de parents saisissent pour grandir eux aussi et ainsi toute la famille en profite ! Toutes les semaines, j’ai l’occasion de vérifier cela. Un autre exemple cette semaine avec un bébé qui était constipé et renvoyait inconsciemment à sa mère la période difficilement vécue correspondant au stade anal ou d’intériorisation que sa fille traverse en ce moment. La même enfant poussait des cris de désespoir quand ses parents la mettait au bain il y a quelques mois. L’eau renvoyait l’enfant à la période intra-utérine en partie mal vécue par sa mère. Neutraliser cela chez la mère et le bébé a permis  de débloquer la situation et pour l’enfant d’apprécier désormais joyeusement le moment du bain. Gratitude !
  • Témoignage de Caroline de Paris novembre 2016 :  « J’ai commencé mes séances avec Marine il y a 2 ans environ. L’objectif étant d’être de me libérer du passé pour pouvoir vivre pleinement ma véritable nature. Vaste et joli programme ! Ce travail ne se fait pas du jour au lendemain bien entendu … Il m’a donc été possible de faire appel à Marine à chaque fois qu’un « noeud » se présentait dans ma vie. J’ai ainsi pu recevoir au fil des séances, grâce au décodage que faisait Marine des messages délivrés par mon corps,  des soins sous différentes formes : nutripuncture, chant thérapeutique, invocations… complétés par des conseils de compléments alimentaires, exercices de gestion émotionnelle.

    Depuis, je me sens beaucoup plus vraie, enracinée dans ma vie, dans la vie ! Un vrai Bonheur !!p1040772

    Pour l’avoir expérimenté, ces soins permettent des avancées beaucoup plus rapide qu’une thérapie classique car ce n’est pas le mental qui parle mais le corps. On peut ainsi aller directement à l’essentiel car le corps ne ment pas ! De plus, Marine a une vision, une compréhension et une analyse des problématiques rapide et juste qui permettent de cibler un objectif clair et d’y apporter les solutions adéquates. Au début je me déplaçais pour rencontrer Marine puis les consultations suivantes se sont passées par téléphone et cela n’a en rien altéré la qualité des soins !

    J’ajouterai, comme vous pouvez le voir sur les photos de son site,  que Marine est une trèèèès belle personne, pleine de douceur, de bienveillance, avec une grande qualité d’écoute et de compréhension ...

    J’en profite pour te remercier Marine pour ta Présence et ton accompagnement si précieux ….. Caroline. »

  • Témoignage d’une mère pour son fils de 8 ans de Nantes, oct. 2016  : p1040266« Guillaume, a 8 ans, je l’ai emmené voir Marine Brochu parce qu’il était très nerveux, très stressé, avec des problèmes de concentration quelque soit l’activité, des problèmes à supporter les contraintes, à obéir et à gérer ses émotions. Plus jeune il faisait des crises incroyables pour entrer en salle de classe, pas à l’aise avec l’extérieur en général, dans sa bulle. Il est né après son jumeau avec quelques difficultés, l’obstétricien a du aller le chercher dans mon ventre, c’était un gros stress, je crois qu’il n’était pas prêt à naitre. C’était un bébé très préoccupé dès la naissance contrairement à son frère. J’ai divorcé de son père ils avaient 3 ans. C’était un autre stress pour lui et nous trois d’ailleurs. C’est un enfant intelligent et très sensible. Il a vu 2 fois un psychiatre pour la gestion du stress par rapport à l’école.  Il a vu un orthophoniste, un ergothérapeute, un psychomotricien. Il fait le clown et beaucoup de grimaces tout le temps. Après la première séance et la prise des nutris pendant 3 semaines, Guillaume est plus calme, plus réceptif, beaucoup plus responsable par rapports aux devoirs, plus sympa avec son frère. Il arrive à jouer plus longtemps à des jeux qu’avant, c’est assez incroyable ! Il n’y a plus de colères, plus de débordements. Il a été très responsable aussi par rapport à la prise des nutris. Et de lui même il a réduit la télé alors qu’il était « accro » avant ! Pour la 2ème séance, Marine a travaillé à neutraliser le stress de la naissance, détecté par le test musculaire comme l’origine du mal être de Guillaume, puis sur le stress du divorce. Un mois après la première séance, Guillaume a changé de visage, il ne fait plus de grimaces en permanence, il est calme et posé. On le sent plus tranquille. L’origine de ses 8 années de stress et de difficultés s’est envolé. Merci !!! « 
  • Astrid de Nantes, octobre 2016 :  « Suite à un travail sur la triangulation mère – père – enfant, Marine m’avait assuré que je sentirai une nette différence dans mon rapport avec ma mère et, une fois de plusP1030787 - Copie ses propos ont été justes pour moi car, en effet, j’ai pu constaté une semaine plus tard, en étant en vacances chez mes parents, que mes rapports avec ma mère n’avaient plus rien à voir : il y a eu une sorte de connivence entre nous que je ne nous connaissais pas et ce, dès le premier jour où je suis arrivée chez eux. Là où ça a été le plus fort pour moi c’est que depuis très très très longtemps, au bout du troisième jour, ma mère et moi ne nous supportions plus, inutile de dire que j’attendais de voir comment cela allait se passer !..eh bien, le troisième jour, il y a eu un semblant de dispute mais quasi inexistant, comme si un ange passait prendre ce temps discordant pour l’emmener ailleurs! et nous nous sommes très bien entendues pendant…. les deux mois d’été !! Et ça, pour moi, ça relève d’un miracle !! Marine, j’ai beaucoup pensé à toi tout au long de l’été car j’ai vécu des temps très forts avec mes parents et je suis certaine que le dernier travail effectué avec toi y est pour beaucoup.
    Je t’ai remercié du plus profond de mon cœur tous les jours durant ces deux mois d’été et tenais à te le dire.
    Et ce qui est encore plus surprenant, Catherine, ma mère est allée deux semaines chez sa mère en me disant qu’elle espérait que sa mère ne la fatiguerai pas trop avec ses blabla et, dès qu’elle est arrivée, elle m’a dit qu’il y avait un truc indescriptible qui avait changé et elles se sont amusées comme des adolescentes pendant deux semaines à se balader, faire de la musique, cuisiner à minuit (Catherine déteste cuisiner alors c’est assez incroyable!) et rigoler jusqu’à deux trois heures du matin et ce, quasi tous les jours. Résultat, elle est revenue très détendue et en ne comprenant pas trop ce qui avait bien pu se passer. Je lui ai alors dit que j’avais fait un soin avec toi et que tu étais remontée jusqu’à la quarantième génération, et on s’est dit que ça devait être grâce à toi toute cette bonne entente mères – filles..Alors merci, merci, merci Marine, avec Amour et Gratitude infini.  Astrid B. »
  • Christopher de Londres qui m’autorise à vous transmettre ses écrits :

 Pour information, Christopher avait fait une première séance à Paris en septembre 2015 puis pour plus de facilité 3 autres séances par Skype en janvier, mars et mai 2016. Deux mois après la première séance à Paris, il m’écrit ceci :

«…J’ai trouvé la consultation de septembre positive et le progrès accompli depuis, rien de moins que sidérant. Je tiens à vous remercier pour votre aide et votre gentillesse. J’ai pu préparer mon examen de finances dans des bonnes conditions. J’avais des fièvres et des abcès dès que je commençais à étudier avant le traitement (Nutripuncture). J’ai aussi arrêté de marcher sans arrêt – un trouble obsessionnel que j’ai commencé il y a 12 ans. Aussi je n’ai plus de problèmes à regarder les gens dans les yeux ce qui me gênait énormément pendant très longtemps aussi. Je suis aussi beaucoup plus confiant dans l’avenir et dans mes capacités.P1030776 Un grand merci !  J’aimerais revenir pour une consultation dès que possible. C’est avec une certaine appréhension. D’une part parce que je suis assez fatigué des examens et d’une année éprouvante, d’autre part parce que je crains le changement et le travail que j’aimerais continuer à faire sur moi-même. Peut-être qu’il serait mieux d’attendre un ou deux mois. Mais sincèrement j’aimerais continuer à travailler sur ma capacité à être intime avec quelqu’un car je sens que c’est encore difficile de me laisser aller et de permettre à des gens d’être proche de moi. … »

Après la 2ème séance Skype , Christopher m’écrit ceci :

« Merci beaucoup pour vos voeux et pour ce beau chant ! Ca a été une grande découverte pour moi de vous trouver cette année et je suis content de pouvoir continuer à progresser. Je me suis senti soulagé à la fin de la séance même sans avoir pris les nutris (dans la séance Skype, j’avais identifié une séquence de Nutripuncture à croquer). Finalement je vis sans souffrir tous les jours et peux désormais envisager une vie heureuse. Je suis beaucoup plus affirmatif maintenant – au point de ne pas avoir peur de me mettre en colère. Je sais que la colère est mal vue généralement, mais pour moi c’est libérant et je me réjouis de ne plus être la coquille vide qui passait son temps à s’excuser et s’aplatir. Un grand merci ! »

Après 3ème la séance Skype  :

« …Je veux vous dire merci encore pour cette séance. L’après coup était très fort et j’ai dû me reposer pas mal ces derniers jours. Je vis maintenant par instinct, avec le cœur, c’est comme si je savais tout ce qu’il faut faire sans trop réfléchir. Je suis en accord avec moi-même et authentique. C’est génial. J’ai fait des choses cette semaine que je n’avais pas la force de faire. J’ai donné ma démission et je n’ai pas peur ! Je ne me suis pas senti comme ça depuis que j’étais enfant. Je n’ai plus peur de vivre !!!! J’ai l’impression que la vie se livre à moi et que je me livre à la vie. Ça parait délirant mais je ris. Tous les jours, c’est comme si je me réveillais aux vestiges de ma vie précédente, à l’horreur et à la sordidité de mes circonstances et que je leur disais tout simplement « Non ». Je suis en train de me libérer de schémas de pensées, de personnes et de circonstances qui me dominaient complètement.  « 

Résumé de la 4ème séance Skype  :

Christopher m’explique que pendant 15 ans, il a vu beaucoup de professionnels de l’accompagnement : des psychiatres, psychologues, psychothérapeutes et même des chamanes et ils ont tous imposés leurs vues, leurs cadres de pensée, il ne s’est jamais senti respecté, ni écouté. Il fallait que ça avance avec la force et des théories très fortes lui étaient imposées. Avec le travail fait ensemble depuis 8 mois, il y a une intégration complète, profonde des changements, des processus d’alchimie. Il a trouvé la bienveillance, l’écoute attentive, la compréhension et de réels changements dans son quotidien. Il a pu aller dans ses zones d’ombre tranquillement, en sécurité, faire l’alchimie et se détendre profondément. Il construit sa vie désormais. C’est énorme comme progression pour lui. Il était au service des autres sans respect de lui-même. Désormais il peut avoir des relations avec les gens, même dans l’intimité, et se respecter, se sentir exister.

Son retour le 10 mai 2016 après la dernière séance :

« Merci Marine pour la dernière séance. Cet enregistrement de votre voix est un nouvel outil qui m’aide à intégrer des expériences que j’avais laissé de côté. Ce qui est bien, c’est que comme avec la Nutripuncture, je n’ai pas besoin de ressasser et repasser les choses dans ma tête des milliers de fois. J’arrive à intégrer rapidement. Dans l’ensemble je suis agréablement surpris par le chemin parcouru depuis que je travaille avec vous. Je peux dire aujourd’hui que je vais bien et que je ne suis plus malade. C’est quelque chose que d’une part je me résignais à dire à tout le monde et en même temps que j’essayais de faire depuis que j’ai 15 ans.

Ca a été un vrai accompagnement et je vous en remercie profondément. Pour quelqu’un qui a vécu des addictions, dépressions, obsessions et autres troubles sur des dizaines d’années, ces quelques mots peuvent sembler laconiques. Mais vraiment merci! 

A bientôt, Christopher. »

  • Bruno de Nantes, septembre 2016 : 
    p1040793« Nouvellement installé sur Nantes, j’ai trouvé par un hasard (qui n’en est pas un) le contact de Marine sur les pages jaunes rubrique Kinésiologie. Je fais un travail spirituel depuis une petite quinzaine d’année et j’ai tout de suite compris que j’allais continuer ma route avec un très bel accompagnement. Ecoute et subtiles connexions ont étés les ingrédients de ces nouvelles séances. Merci Marine de te trouver sur mon chemin… et je sens que ce n’est pas fini !      Bruno »

 

  • Fabienne de Rennes, Décembre 2015, par skype :

 « J’ai rencontré Marine, à la maison des Anges à Rennes, lors de sa conférence sur le stage qu’elle propose « Osez le Son ». Peu de temps après, j’ai commencé les séances individuelles avant de m’inscrire à ce stage. Je ressentais le besoin de travailler en profondeur en moi-même, par l’accompagnement de Marine afin de vivre le stage au moment le plus juste. J’ai fait le choix de séances sur Skype, pour éviter un déplacement en voiture et recevoir à domicile ou au bureau un soin aussi efficace qu’en face à face. C’est bluffant !sauge-fushia-violette-1

Depuis avril 2015, je constate les bienfaits des séances. Je me sens aujourd’hui plus authentique, affirmée, positionnée et je me sens surtout VIVANTE ! Marine est une personne dans « son cœur », de confiance, bienveillante, professionnelle, clairvoyante, d’un ressenti incroyable pour faire ressortir notre ombre au moment de la séance et faire entrer la lumière en nous-même. Après chaque séance, j’ai toujours eu ce même constat d’apaisement, de soulagement, de liberté et de clarté. Merci ++++ Marine pour ton accompagnement, ta guidance, tes encouragements, et tes précieux conseils. Grâce à ce cheminement, je sais qui je suis véritablement :  Une femme qui ose être elle-même !  Fabienne.  »

  • L’alchimie d’Alexandre avec 10 séances sur 11 mois en 2009 :

Il y a 11 mois Alexandre vient me voir pour la première fois, il se sent en souffrance psychologique avec beaucoup d’inhibitions, de complexes. Il ne voit personne, ne sort pas et a une existence qui ne le satisfait pas. Son moral est très fluctuant il refuse la vie. Fils unique, de parents isolés avec peu de contacts. Il habite toujours chez ses parents. Très sensible et émotif, Alexandre se sent bloqué dans sa tête et dans son  corps. Il ne s’aime pas et se trouvait moche. Pour passer à l’action, il prend beaucoup de temps, très indécis. Il a vécu une enfance difficile. En plus Alexandre a des problèmes intestinaux. Nous mettons en place son objectif prioritaire (positif, précis, clair et actif ) : « Je me mets en oeuvre pour être à l’aise dans mes contacts avec le monde extérieur ».

Dès la 1ère séance, son corps nous indique de faire un remodelage de latéralité (Education kinesthésique de Paul Dennison) pour faire en sorte qu’il y ait une meilleure communication entre ses deux hémisphères. La latéralité est LA dimension de la Communication. Il a des mouvements de latéralité à faire chez lui tous les jours pour ancrer le travail fait pendant la séance. Alexandre habite à 130 kms et nous nous mettons d’accord pour nous voir tous les mois, le temps nécessaire.

penguins

A la 2ème séance, Alexandre témoigne d’un 1er changement : il passe à l’action plus facilement, se pose moins de questions, parle beaucoup plus avec une collègue à qui il se confie plus qu’avant.  Nous modifions un peu son objectif : « Je continue d’aller de l’avant pour être à l’aise dans mes contact avec les autres ». Ensuite nous continuons le travail et voyons qu’il a besoin, avec la Nutripuncture, de rééquilibrer sa communication cellulaire et nous complétons le travail de latéralité avec d’au

tres mouvements après avoir poursuivi nos observations dans ce domaine. Alexandre a de nouveaux exercices physiques d’entrainement à faire chez lui tous les jours pour habituer son corps à fonctionner différemment.

A la 3ème séance, nous allons plus loin dans le travail en Nutripuncture pour consolider sa structure identitaire avec une nouvelle séquence de Nutris, car nous observons qu’Alexandre ne reconnaît pas son corps au niveau cellulaire et cela nous paraît évident tant il est mal à l’aise dans son corps, et tant il a manqué de contacts physiques avec ses parents (Alexandre n’a jamais embrassé ses parents, sauf au nouvel an) il n’a donc pas pu se construire à ce niveau. Je lui donne aussi quelques conseils alimentaires de base pour ses problèmes intestinaux.

Les séances suivantes, nous continuons le travail identitaire en Nutripuncture afin qu’il puisse s’appuyer sur une triangulation familiale solide et qu’il puisse reconnaître la vie en lui naturellement. Je lui demande de réfléchir à ses qualités et de les mettre par écrit. Alexandre apprend aussi à défocaliser, avec des mouvements précis (c’est la suite du travail avec l’Education Kinesthésique de Paul Dennison, travail dans les 7 dimensions de l’intelligence). Et nous faisons un nouveau point au niveau alimentaire : Alexandre apprend à boire de l’eau davantage, à manger plus des fruits en dehors des repas, à manger plus varié, des crudités, … A un moment Alexandre passe par une petite phase de dépression que nous accompagnons avec la Nutripuncture.

La 8ème séance nous mettons en place un objectif plus précis et plus petit : « Je mets tout en oeuvre pour partir en vacances en juin en prenant le plus de contacts possibles. » C’est encore un défi pour lui mais qui lui semble abordable. Ensuite nous travaillons le Réflexe d’Attachement ( : la relation à lui-même, à sa mère, à son père, aux autres, au monde, c’est aussi apprendre à Donner et Recevoir…) qui n’est pas intégré chez lui alors qu’il devrait l’être depuis l’enfance. Nous activons physiquement ensemble ce réflexe pour qu’il l’intègre.

La séance suivant, Alexandre vit déjà à 100 à l’heure, fait des courses de vélo, prend plein de contact pour cela, a vu ses parents épatés par ses actions. Il a vu pour la 1ère fois sa mère l’encourager, a vu son nom dans les classements, il s’est senti reconnu. Il passe de 7 kms/h à 35 kms/h ! Il est satisfait, se sent soutenu et encouragé par ses parents et par les autres. Et surprise, la collègue avec qui il partage tant de choses lui fait une déclaration d’amour, il est vrai qu’il vit depuis quelques mois une relation forte, pleine de complicité. Il se surprend à séduire une femme sans le vouloir ! Jamais il n’aurait imaginer cela. Mais il est un peu inquiet à l’idée de vivre plus d’échanges avec elle, se sent insécurisé. Pas habitué à la tendresse et aux calins. Le Réflexe d’Attachement n’est pas encore intégrer complètement, nous le retravaillons.

Pour finir, la scéance de clôture s’impose car : Alexandre va très bien, il a continué à vivre pleinement, il a des projets, passe à l’action facilement, il a fait le pas de donner et recevoir davantage avec son amie. Il est heureux, ce n’est plus le même homme que j’ai en face de moi ! Il a réalisé son objectif bien au delà des prévisions : discute avec son grand patron, les responsables hiérarchiques de son entreprise, les voisins, il a pris de nouveaux contacts un peu partout… Il est content de lui, satisfait. Il s’apprécie même en se regardant dans la glasse. Il a envie de faire la bise à sa mère de temps en temps pour lui montrer qu’il tient à elle, qu’il a changé. Niveau intestinal, tout va bien aussi. Il est satisfait de sa vie maintenant, il a des projets. Et le nouveau ne lui fait plus peur, il se sent bien avec ça. Il pense même déménager !

Ce qui a été important pour lui c’est d’être acteur, de suivre les conseils, de faire les exercices au quotidien. Il notait bien tout ce qu’il avait à faire et était bien impliqué dans le travail. Faire l’effort de passer à l’action, même sur des petites choses. Il a appris aussi la patience, car au début il voulait tout, tout de suite. Il a compris qu’il lui fallait du temps pour mettre le processus de changement en place. Pour finir le changement est spectaculaire, en moins d’un an !

cropped-P1030776.jpg

Merci à tous pour ce courage (coeur à l’ouvrage) et cette audace nécessaires à tout processus de changement, jour après jour. En effet, nous sommes tous reliés les uns aux autres dans la grande aventure qu’est la Vie, donc le travail que nous faisons chacun est profitable à tous, même si nous ne le percevons pas. L’énergie que nous rayonnons alors invite l’autre à mettre plus de joie, de Vie dans sa propre existence naturellement… Merci la Vie !